Et si toi aussi, Invité, tu pouvais apprendre à vivre avec ton handicap.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrée en scène des élèves.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Humain Staff


avatar



I am Whitney Okashi and You?
Nice to meet you. ♥

Féminin
█ Messages; : 206
█ Personnage; : Megurine Luka de Vocaloid.
█ Age ; : Bientôt 20 ans.
█ Race exacte; : Humain; Femme.

&&Who Are you.
█ Ecole;: Katawa.
█ Surnom;: White
█ Relationships;:

MessageSujet: Entrée en scène des élèves.   Dim 12 Déc - 13:05

EVENT 1 || PARTIE 1


Bienvenue Invité, l'évènement le plus attendu de l'année vient de commencer! Vous arrivez vêtus de votre plus beau costume, au naturel ou maquillé. Tremblant de trac ou sur de vous, vous avancez vers la grande salle des fête devenu un lieu commun. La grande porte est ouverte pourtant une note attire votre attention.

Citation :
Bienvenue au Bal de fin d'année! Vous ne trouvez pas votre partenaire? C'est normal il vous attend certainement à l'intérieur. Qu'attendez vous pour le rejoindre? Entrez pas cette grande porte et mettez nous en plein la vue. Ce que je veux dire c'est qu'il y a une grande scène ou vous pouvez défiler pour montrer à tout les élèves votre costume. Si vous avez trop le trac, passer par la porte de côté mais vous risquez de perdre le concours du plus beau costume, ce serait dommage, non?

Après votre passage sur scène, les élèves vous applaudirons surement pour votre courage, car peu d'entre vous oserons, je le sais bien! N'oubliez pas de nous fournir une photo de vous si vous en avez une.Bonne chance à tous et à toute!

Whitney Okashi.


Pour être plus concrète; Votre but est de faire votre entrée dans la salle par la scène ou par la petite porte si vous ne voulez pas être remarqué. Comme vous l'aurez compris, le premier concours est un concours de beauté. Vous devrez donc faire une description précise de vos vêtements, allures, bijoux... Faites preuve d'élégance ou d'excentrique, à vous de voir ce qui va le plus à votre personnage. N'oubliez pas que vous n'êtes pas que six dans la salle, il y a tout les autres personnages PNG (Que vous pouvez utiliser pour faire avancer votre histoire, évidement).

Pour les 'photos', je parle bien évidement d'images trouvée sur le net de votre personnage. Bien entendu, si vous n'en avez pas ce n'est rien, c'est juste pour mettre un peu de fun et puis ça permet de remplir les panne d'inspiration. Je suis consciente que Rin est plus facilement trouvable en robe de soirée que d'autre.

Vous postez à la suite de ce message, chacun l'un après l'autre, pas d'ordre particulier et "chacun pour soi". Vous pouvez vous parler en arrivant dans la salle mais c'est votre entrée en scène qui compte. Vous pouvez faire autant de mots que vous voulez, la qualité du RP compte aussi évidement. Je ne juge pas la longueur mais la qualité *paf*

Sur ce, bonne amusement. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://katawa.forumactif.com
Humain


avatar



I am Naoki Mata and You?
Nice to meet you. ♥

Masculin
█ Messages; : 28
█ Personnage; : Orihara Izaya
█ Age ; : 18 ans
█ Race exacte; : HUMAIN ♂

&&Who Are you.
█ Ecole;: Katawa Aoi
█ Surnom;: _Nao
█ Relationships;:

MessageSujet: Re: Entrée en scène des élèves.   Ven 17 Déc - 21:42

Le réveil hurlait au coin de son oreille fragile, il était déjà l'heure de se lever? Je saisissais l'oreiller au pied de mon lit avant de le poser sur mes oreilles. C'était fatiguant, exténuant et stupide de décider de se lever le matin. Et pourtant il n'y avait pas de cours à sécher ce jour là. Était-ce pire? Se rendre à un bal de fin d'année. La cerise sur le gâteau était que je n'avais personne à emmener comme partenaire. Une punition de la directrice ? Je m'en moquais clairement et pourtant je ne pouvais pas me mentir, c'était frustrant. Les cours avaient étés suspendus pour qu'on puisse se préparer; Un concours de beauté...C'est bien un truc de fille ça. Je haussais les épaules avant d'ouvrir mon armoire. Tout était en désordre, magnifiquement mal rangé et sur le point de tomber. Qu'est ce que je voulais exactement? Faire bonne impression ou me rendre intéressant. Il y aurait des filles distinguée de Gin après tout, c'était pour moi la chance de rencontrer de belles demoiselles à briser. La directrice me punirait surement après un tel acte, mais je savais que mon charme et ma discrétion étaient de terribles atouts. Qui sait ce que cette fête nous réserve, peut-être que des personnes intéressantes à étudier se présenterons à moi ? En fait, j'étais plutôt impatient au final.

J'avais finis de m'habiller et de me coiffer, j'étais assez bizarre mais ça me plaisait. J'étais prêt pour le bal, bien que un peu "seul". Les mains dans les poches et confiant je m'avançais vers la grande porte avant de lire le mot de la directrice. Je laissais échapper un petit rire narquois. J'hésitais à me présenter sur l'estrade, une idée assez plaisante mais en même temps énervante. Je voulais me faire remarquer d'une autre façon. Une jeune fille me bouscula et lu la pancarte avant de passer devant. Je suppose qu'elle était de Gin, avec son teint pale et sa robe de haute couture. C'est avec un petit sourire au coin des lèvres que je me décidais enfin. Je ne sais pas si cette l'arrogance de la jeune fille ou l'envie d'épater la galerie qui me poussa à monter sur scène mais j'étais bien préparé à être extravagant.

Mon pied droit se posa sur l'estrade et je commençais ma marche, les mains dans les poches. Ma veste blanche à fourrure était ouverte, laissant apparaitre un t-shirt moulant noir. Entre les doigts passait le fil de mes écouteurs, ils étaient rattachés à mon casque noir et rose. Oui rose, vous avez bien vu les filles, comme le rose présent sur la ceinture soutenant mon pantalon aussi blanc que mon manteau. Je souriais, j'avais un regard soutenu et lointain sur toute les personnes me regardant. D'un geste assez lent je montais mon t-shirt jusqu'au nombril. Certaines personnes se cachaient les yeux, d'autre gardaient la bouche grande ouverte alors que d'autre ne regardaient même pas. La salle était si grande, il y avait là tant de visages. J'arrachais mon collier en forme de plaque militaire avant de le jeter dans la masse d'élèves. Quelqu'un l'avait peut-être attrapé? Je pointai mon doigt comme une arme avant de sauter en bas de l'estrade. La Diva étant entrée plus tôt me regardait d'un air perplexe. "J'ai jamais vraiment aimé les escalier." murmurais-je au creux de son oreille avant de partir m'enfoncer dans la salle.


Photo -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain


avatar



I am Lymsleïa Kinchaku and You?
Nice to meet you. ♥

Féminin
█ Messages; : 28
█ Age Irl : 25
█ Personnage; : Neru Akita de Vocaloid
█ Age ; : 17 ans
█ Race exacte; : Humain ; Femme

&&Who Are you.
█ Ecole;: Katawa Aoi
█ Surnom;: Lym ; Lymie ; Leïa ; Leï
█ Relationships;:

MessageSujet: Re: Entrée en scène des élèves.   Sam 18 Déc - 16:27

Un portable se mit à vibrer sur une des tables de chevet avec une sonnerie d'accompagnement, c'était l'heure de se lever... Lym détestait les matins, elle détestait devoir se lever quand elle voulait encore dormir, elle détestait se lever avec l'idée d'aller en cours.. mais aujourd'hui c'était différent, elle n'irait pas en cours, car un bal de fin d'année avait été organisé et elle s'y rendrait comme le trois quart des élèves. Elle avait d'ailleurs un partenaire et pour dire vrai, elle n'avait pas forcément hâte d'y être. Mais soit, elle daigna enfin se lever et partit donc se préparer. Au début tout allait bien et ce ne fut que lorsqu'elle ouvrit son armoire que Leila se manifesta. Leila étant sa grande soeur imaginaire qui était bien décidée à mettre son grain de sel dans les affaires de Lym. Cette dernière avait trouvé sa robe et elle l'étala sur son lit, elle était blanche, longue, serrée et sans motif particulier, simple en somme. Leila se moquait donc ouvertement de la modestie de Lym, elle lui soufflait que les filles de Gin seraient cent fois plus jolies et j'en passe. Mais que voulez-vous, la petite Lym n'aimait pas trop les robes trop larges, trop extravagantes avec des rubans partout, ça la rendrait trop "princesse" et elle n'aimait pas ça. Elle était simple et tant pis si ça ne plaisait pas! Elle faisait déjà l'effort d'aller au bal.. fallait dire que tout ce monde, ça lui donnait un peu le trac.

Après une bonne heure, elle fut fin prête et se dirigea vers la salle des fêtes. Elle devrait marcher la tête haute, les épaules droites et sans n'adresser un regard à qui que ce soit, car d'après les dires de Leila c'était la meilleure des démarches. Sauf que Lym avait trop peu confiance en elle et elle marchait à raz des murs, évitant de croiser les regards curieux des autres élèves .. en plus, les filles étaient bien plus élégantes qu'elle alors bon, valait mieux ne pas faire la maligne. Elle arriva finalement devant la porte de la salle et lu rapidement l'affiche. Le rouge lui monta aux joues alors que Leila lui sommait de passer la porte. "Hors de question" clama-t-elle à haute voix, puis elle tourna les talons et entra par la porte de côté. Alors qu'elle entrait, elle vit un garçon sur la scène, vêtu d'un costume blanc, puis il sauta pour descendre et une autre personne entra. Ce mec avait du style, mais elle ne l'avait vu que deux secondes et en plus, personnellement, elle s'en fichait pas mal. En tout cas, elle était bien contente d'être passée par cette porte, elle n'aurait pas pu défiler devant tout ce monde .. oh que non.

Lymsleïa ne se distinguait pas vraiment des autres demoiselles, elle était vêtu d'une longue robe blanche qui n'avait qu'une attache autour du cou. Elle était fendue du côté droit et était assez décolleté. Provocante? Mais pas du tout, rappelons à tous que sa famille n'avait jamais eu beaucoup de moyens et que cette robe, et bien c'était l'une de sa mère. Lym s'était toujours dit qu'un jour où l'autre, elle aurait besoin d'une robe de soirée. Que ce soit pour la noël, un anniversaire ou comme ici, un bal. Tout le monde avait un costume de soirée dans son armoire et faute de ne pouvoir en acheter une, sa mère lui avait confié celle-ci. Certes, Lym était sur son 31 comme on dit, mais était-ce le costume idéal pour un bal? A vrai dire elle s'en fichait un peu, elle redoutait juste les regards hautains des élèves de Gin. On savait tous qu'ils avaient les moyens de porter de la haute couture, et alors?! Bref pour continuer la description, Lym portait deux manches assorties à sa robe et deux rubans blancs dans les cheveux. En matière de bijoux, elle portait de grosses boucles d'oreilles argentées et un collier à perles, malgré la simplicité elle restait tout de même élégante. La jolie blonde resta ainsi près de l'entrée discrète tout en gardant un oeil sur l'estrade, elle n'avait vu Yukio qu'en photo et elle espérait qu'il ne soit pas encore arrivé, parce qu'elle aurait du mal à le retrouver dans cette foule. Une blonde aux longs cheveux, ça ne devait pas passé inaperçu non plus, si?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain


avatar



I am Solare Livingston and You?
Nice to meet you. ♥

Masculin
█ Messages; : 88
█ Personnage; : Blood Dupre [Heart No Kuni No Alice]
█ Age ; : 17
█ Race exacte; : Homme

&&Who Are you.
█ Ecole;: Katawa Gin
█ Surnom;: The King
█ Relationships;:

MessageSujet: Re: Entrée en scène des élèves.   Mer 22 Déc - 12:29




Il était évident que pour rien au monde Solare n'allait louper cet évènement. SON évènement, voyez-vous, car c'était certain ; il serait mis à l'honneur ce soir. Un futur Roi est forcément mis à l'honneur. En tout cas, il en était persuadé. Pour cela il n'était presque pas sorti de la journée ; juste un peu pour prendre l'air, parce que l'air frais, ça purifie le visage. Ben voyons. Sinon, il s'était longuement demandé comment s'habiller. Son but n'était pas de surprendre mais d'être classe. Comme il l'était tout le temps, il était face à un dilemme ! Néanmoins, il opta pour son plus beau costume ; bleu marine allant vers le noir, sobre, sans motifs. En dessous, une chemise bêtement blanche, et pour couronner le tout, une cravate qu'il jugeait dynamique. Par dynamique, il entendait "couleur pétante", soit un violet tirant sur le bordeaux. Il s'admira un bon moment dans son miroir, cherchant la moindre imperfection ; mais bien sûr, il n'y en avait pas. Auriez-vous pu imaginer le contraire ?...
Il prit peu de temps pour coiffer sa chevelure noire incoiffable, prenant soin de mettre certaines mèches à leur place (soit n'importe où), et de dégager ses yeux pour que l'on voit bien le bleu pur de ses pupilles. Touche finale : un bourgeon de fleur bleue dans la petite poche à gauche de sa poitrine. Un sourire illumina son visage : il était prêt, et il était pile l'heure d'y aller.

Le membre du Host Club mettait sa beauté à l'honneur et il en était très fier. Parce que, ce soir, son cavalier était Shin. LE Shin. Cet homme classe qui était le président du club et que Solare appréciait beaucoup. Non, non, ne vous imaginez rien ; Shin est hétéro et Solare le sait très bien. Oui, bien sûr, imaginer le Prince admirer quelqu'un ça met tout de suite la puce à l'oreille, mais cela ne veut pas dire qu'il jette son dévolu dessus ! Comme s'il était associable. Tss.
En entrant dans la salle, Solare n'arriva pas à trouver Shin. C'est qu'il y avait du monde, aussi ! C'était une raison de plus pour faire bonne figure, mais le Prince ne pu s'empêcher d'arborer une moue boudeuse. D'une marche élégante et assurée, il se dirigea vers l'estrade tandis qu'un...extravagant ? Faisait son show sur ladite estrade. Solare eut un sourire amusé ; quel curieux personnage ! Il irait peut être lui parler tout à l'heure, qui sait, il était de bonne humeur ce soir ! Et puis, puisque tous les deux allaient être concurrents, ils allaient certainement se rencontrer.

Voilà, il y était. Vers l'estrade, et soudainement, le trac l'envahit. Il prit discrètement une inspiration et monta dessus. Il avait l'habitude d'exhiber sa beauté après tout. Il était sûr de lui, et cela se voyait aussi bien sur son visage que dans son allure. Un sourire charmeur comme il en avait le secret sur les lèvres, il entreprit une marche rappelant celle d'un chevalier, et, parvenu au bout de la scène, s'inclina pour saluer comme le ferait un paladin ou un invité mystère dans un bal royal, en prenant sa rose dans la main. Il finit par la glisser entre les lèvres et prendre une pose du genre "Olé olé signora, ma qué, je danse le tango !", une main en l'air, l'autre dans le creux du dos, bref, vous voyez le genre. Il s'amusait et il espérait bien en faire autant avec le reste de la salle. Il reprit la rose et la remis sagement à sa place.
Il s'inclina une fois encore, et reparti, avec cette même démarche, ses fesses non pas moins mises en valeur par sa dégaine. Il sourit à un organisateur qui était là et ce dernier le lui rendit.

Voilà, il avait terminé sa mise en scène et toujours pas de Shin en vue. Perplexe et déçu une fois encore, il parti se poser sur une chaise derrière la scène, pour ne pas être abordé par une bande de groupies du host club. D'habitude il n'était pas poursuivi, mais on ne sait jamais ; toutes les écoles étaient réunies dans ce bal, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Humain


avatar



I am Yukio Mizushima and You?
Nice to meet you. ♥

Masculin
█ Messages; : 79
█ Age Irl : 24
█ Age ; : 16 ans
█ Race exacte; : Humain ; Homme

&&Who Are you.
█ Ecole;: Katawa Gin
█ Surnom;: Yuki
█ Relationships;:

MessageSujet: Re: Entrée en scène des élèves.   Jeu 23 Déc - 17:24

Debout devant son lit, Yukio rejeta ses longs cheveux couleur corbeau vers l'arrière. Son regard était rivé sur la longue robe qui était posée devant lui. Ce vêtement lui avait été donné par sa mère. Ah, quelle chance il avait... La plupart des parents n'auraient sans doute pas su que faire avec un enfant comme Yukio. Pourtant, ses parents à lui, bien que ne parvenant pas à comprendre leur pauvre fils malade, faisait toujours tout ce qu'il pouvait pour l'aider et surtout, pour ne pas le perturber. Alors, aujourd'hui, Yukio n'aurait ni chemise ni cravate. Il voulait une robe ? Il l'aurait. Sans problème.
Ce bal de fin d'année... C'était un événement important sans aucun doute. C'est ce à quoi pensa Yukio tout en se déshabillant. Il avait aussi une cavalière. Une fille... ? C'était assez étrange... Mais bon, ça n'avait pas trop d'importance. Il ne la connaissait pas du tout et ne l'avait même jamais vue. Ne serait-il pas difficile de la reconnaître parmi tous les élèves ?
Yukio ferma doucement sa robe noire et, à nouveau, jeta ses cheveux vers l'arrière. Il n'y aurait sans doute personne qu'il connaissait là-bas. Enfin, en y réfléchissant, il ne connaissait de toute manières pas beaucoup de gens dans cette école...
Il soupira doucement. Celui qu'il voulait voir, c'était Akemi, son "ami imaginaire". On pouvait le voir comme ça, mais c'était bien plus compliqué. Il s'agissait d'une sorte d'hallucination, qui, pour Yukio, était bel et bien réelle. Pourquoi la personne que j'aime le plus au monde doit être invisible aux yeux des autres ? C'était une question qu'il se posait bien souvent... Les autres, il n'en avait rien à faire.

Le bruit incessant des talons des chaussures martelant le sol, les rires aigus de jeunes filles bien habillées, le brouhaha résonnant à travers tous les couloirs. Bien trop de bruit au goût de Yukio. Il baissa légèrement la tête, comme s'il regrettait d'être venu, comme s'il en se sentait pas à sa place parmi toutes ces personnes, a priori normales. Il serra doucement le tissu sombre de sa robe entre ses doigts fins et se mordit la lèvre. Oui, être venu à ce bal... C'était une grossière erreur...Au moment où il faisait demi-tour, son regard fut attiré par une silhouette immobile, debout entre tous les élèves agités. Akemi... ?
Un jeune homme fantomatique qui regardait Yukio, très calmement. Yukio qui le fixait, sans bouger, sachant que personne d'autre ne pourrait le regarder à part lui. Oui, je vais y aller... Et c'est d'un geste décidé qu'il avança vers l'entrée de la salle. Un médecin aurait sans doute pu trouver une explication très recherchée à cette scène. par exemple, que Yukio, au fond de lui, voulait aller au bal et que son inconscient a donc fait apparaître devant lui son ami imaginaire. Pour Yukio, cela n'avait aucun sens. La seule chose qu'il savait, c'est qu'il irait danser. Il affronterait tous ces élèves amusés et joyeux s'il le fallait.

Deux possibilités. Le choix fut vite fait. Il irait sur scène.
Yukio n'aimait pas vraiment se faire remarquer et recommença à serrer sa robe entre ses doigts et à tirer dessus. Devant lui, un homme aux cheveux noirs et à l'allure élégante. Ce n'était sans doute pas le genre de personne à douter ou à hésiter, lui. Effectivement, il monta sur l'estrade et y fit son petit spectacle bien tranquillement. Aaah... Comme passer après une telle personne pouvait être si peu rassurant... Mais il était trop tard pour reculer à présent. Il fronça les sourcils d'un air qui semblait vouloir dire "Je n'ai pas peur du tout !" et monta doucement sur la scène.

Tant de gens autour de lui. Certains qui le regardait fixement, d'autres qui en semblaient pas très intéressés. Comme une princesse qui avance au milieu de son palais, Yukio tenait fermement sa robe noire dans sa main droite, la soulevant légèrement du sol. Il tenta de sourire un peu, histoire de paraître moins triste et continua sa route. De très petits pas dans lesquels il tentait de mettre toute la grâce et la douceur du monde. Ses yeux plantés vers le fond de la salle. Ne pas les regarder, ne pas les regarder. Ce serait trop gênant...
Une robe longue et légère qui dansait tout doucement, au rythme de ses pas. De la dentelle à n'en plus finir qui ondulait tranquillement. Ses cheveux aussi sombre que la nuit, attachés sur le haut de sa tête qui suivait le même mouvement lent. C'était comme si le temps s'était arrêté.
Etait-ce dû au stress ? A sa lenteur pour traverser l'estrade ? Ou à autre chose ? Il ne le saurait probablement jamais.

Et finalement, il parvint au bout de l'estrade. Il posa le pied à terre. Son allure de princesse disparut finalement et il redevint le petit être inquiet et timide qu'il était avant de monter sur scène.
Bon. Il se resaisit et avança dans la salle. Maintenant, il fallait trouver sa cavalière.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride Staff


avatar



I am Ryu Sakamoto and You?
Nice to meet you. ♥

Féminin
█ Messages; : 189
█ Age Irl : 21
█ Personnage; : Chikage Kazama, de Hakuouki Shinsengumi Kitan
█ Race exacte; : Hybride ; Kitsumata

&&Who Are you.
█ Ecole;: Katawa Kachiku Nekomata
█ Surnom;: Ryuryu ?
█ Relationships;:

MessageSujet: Re: Entrée en scène des élèves.   Sam 1 Jan - 22:08



Il faut être modeste. Modeste, mais hautain.
.


» PNG 1 & 2 & 3 «

Un spasme mélodique agita le réveil de la chambre, tirant rapidement Ryu Sakamoto d'un sommeil volage et infidèle, celui qui caractérisait si bien les mauvaises nuits des insomniaques. Les oreilles du Kitsumata frémirent. Il aplatit sa paume contre l'objet bruyant et se leva sans plus de manières, de fort méchante humeur, prêt à en découdre avec une journée qui s'annonçait mal.

Ayant médité toute la nuit sur l'événement à venir pour ne pas céder à l'ennui, il n'eut pas le loisir d'oublier d'enfiler le kimono qu'il réservait à la fête de Katawa. A la base, il avait décidé de participer à ce défilé un peu idiot pour se donner l'occasion de faire de nouvelles connaissances. Mais il se rendait compte à présent que son idée était utopique : comme toujours, il allait les effrayer, surtout avec son regard plus irrité et flamboyant que jamais après l'insomnie dont il venait d'être victime. A quoi bon monter sur scène, alors ? Simplement pour s'amuser. Ou passer le temps. Il n'en savait plus grand chose et s'en moquait. Il n'y avait plus qu'à espérer que sa partenaire serait assez distrayante pour le tenir éveillé et intéressé toute la journée - ce dont il ne doutait pas. En s'ébouriffant les cheveux d'une main, l'hybride se permit un sourire. Amaya Okashi, la directrice de la section Kachiku Nekomata en personne, qu'il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de connaître. Une jeunette. La côtoyer ne pouvait qu'être une expérience intéressante : la dirigeante, mais une gamine également. Et sa partenaire. Il allait s'amuser, c'était certain.

Ryu s'empara de la tenue toute préparée et la revêtit lentement, sans se presser, prêtant attention à chaque détail. Il se demanda s'il avait intérêt à mettre de l'anti-cernes sous les yeux. Il décréta que non. Ces cernes renforçaient l'éclat inquiétant de son regard, et son costume lui donnait une allure princière. Il allait être effrayant sciemment, tout compte fait.

Hop hop. Une, deux, une, deux, à petits pas mesurés, on y va, on y croit, on brave tous ces regards médusés braqués sur vous et votre tenue insolite, on fixe un point droit devant soi et on marche, droit vers la Salle des Fêtes. Le jeune homme s'était imaginé confiant, mais, brutalement confronté à ces remarques échangées à voix basse, il sentait un malaise viscéral lui tordre l'estomac. Bien entendu, ce n'étaient pas ces abrutis d'adolescents complexés et boutonneux qui allaient le remarquer : sa démarche s'était imperceptiblement raidie, mais ils étaient bien en peine de voir de tels détails.

Le calme revint peu à peu en lui, et c'est sans hésitation qu'il ouvrit l'immense double-porte de la salle. Il n'était pas spécialement beau. Mais, au moins, son costume était sophistiqué et esthétique. Original. Il devait avoir confiance. « Ok mon grand ; t'es génial, t'es superbe, t'es trop beau, tu resplendis, tu irradies, t'es amazing. »


Vu de l'extérieur, Ryu Sakamoto inspirait terreur et fascination.

Seul le bruit régulier de ses sandales japonaises claquant contre le sol troublait le silence qui s'était emparé de la foule à son arrivée, rythmant sa marche calme et imperturbable. Ce n'était pas un hybride inférieur que l'on avait face à soi, mais un homme de même rang, certes marginal mais fier d'être ce qu'il était, indifférent face à ceux qui le méprisaient. Était-ce dû à son maintien droit ou à son regard brillant et rouge écarlate, nul ne se posa la question : on constatait simplement.

Il portait un kimono blanc qui lui tombait jusqu'aux chevilles, au revers à carreaux rouges et noirs. L'habit laissait entrevoir une partie de son torse presque imberbe ; il était maintenu à l'aide d'une bande de tissu sombre nouée autour de sa taille et d'une large ceinture écarlate sur laquelle était fixée une autre dorée et noire, aux mêmes motifs rectangulaires. Par-dessus, l'hybride avait revêtu une veste ample et foncée au col ambré, dont la couleur rappelait la blondeur de ses cheveux, parcouru de lignes droites qui semblaient tailler leur propre chemin. Le vêtement était attaché autour de sa poitrine par un lacet lâche. En guise d'accessoires, il était doté d'un collier large fixé par deux cordons noués sur son cou, et s'était procuré pour l'occasion un faux sabre bon marché accompagné de son étui.

C'était une authentique tenue de samouraï, qui contrastait avec les costards et robes que les élèves avaient vu défiler à chaque passage. Ryu jouait la carte du risque. C'était soit la défaite humiliante, soit le succès total. L'hébétude fut la première réaction. C'était non seulement un hybride, mais un rebelle, et un de ses plus violents représentants. Le Kitsumata crut qu'il n'y allait voir ni applaudissements ni quolibets, mais ces premiers finirent pas arriver poliment, si bien qu'il n'eut aucune idée de ce qu'on avait pensé de sa prestation. Avec indifférence, il descendit majestueusement de l'estrade, laissant derrière lui un profond sentiment d'inquiétude mais également un effet hypnotique.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teresys.forumotion.com
Hybride Staff


avatar



I am Amaya Okashi and You?
Nice to meet you. ♥

Féminin
█ Messages; : 227
█ Age Irl : 23
█ Personnage; : Rin Kagamine ; Vocaloid
█ Age ; : 16 ans ♪
█ Race exacte; : Hybride ; Neko ❤

&&Who Are you.
█ Ecole;: Katawa Kachiku Nekomata
█ Surnom;: Ammy, Maya
█ Relationships;:

MessageSujet: Re: Entrée en scène des élèves.   Dim 2 Jan - 2:59


Parce que je le vaux bien è3é

Blanc. Oui, blanc. Blanc immaculé, blanc neige. C’était ce qu’elle avait décidé, ce fut ce qu’elle mit. Une robe d’un blanc nacré, créant un splendide contraste avec sa queue féline d’une couleur ébène. Surmontée d'un corset délicatement ouvragé de rubans, le vêtement était gracieusement attaché au cou de la jeune demoiselle par des galons aussi immaculé que le reste de sa tenue. Sa chevelure était ornée, en plus de ses oreilles félines d'un noir sombre, d'un petit chapeau enveloppé d'une toile de soie, retombant à gauche de la chevelure dorée de la jeune fille. Il était d'avis général qu'Amaya, aussi extravagante puisse-t-elle être, ai de très bons goûts lorsqu'il s'agissait de se distinguer lors des fêtes. On mettait souvent sur le tapis ses origines nobles et son éducation stricte, mais c'était surtout par pur perfectionniste -la demoiselle en était certaine. Ainsi, lorsqu'elle arriva finalement devant le grand gymnase éclairer par multiple guirlandes colorées et autres décorations plus ou moins visible, elle ne pu s'empêcher de s'arrêter et de se poser une question qui n'aurait pas du se poser en temps normal : quelle porte ?

Bah, quelle importance ? D'un geste, Ammy balaya le doute et tout en balançant sa queue nekocienne de gauche à droite, entra par la plus grande porte, menant à l'estrade. Ce fut avec plaisir qu'elle vit que certains se jouait au jeu, et avec un étrange sourire maternelle qu'elle observait que quelque uns de ses élèves étaient venus. Parmi eux, Shin Mikage, ou encore Ryu Sakamoto, dont on ne cessait de lui en parler. Pas toujours de la bonne façon, Amaya en avait bien peur, mais ça ne l'atteignait pas, loin de là. Elle était même pressée de le rencontrer en chair et en os. Ce fut avec un immense sourire malicieux et enfantin que la fillette s'engagea sur la scène, un pas après l'autre, comme si c'était tout naturel. Là encore, sa famille était à blâmer, mais peu importe. Arrivé au bout de la scène, Amaya se tourna finalement vers le publique, les oreilles frétillantes. Elle avait attiré l'attention, d'une façon ou d'une autre : c'était rare qu'un hybride s'expose de telle sorte. Les murmures parcouraient les rangs, et ce fut avec un pincement au cœur qu'Ammy se dit intérieurement qu'il en aurait été tout autrement si son grade de directrice était connu de tous.

Écartant une nouvelle fois de tristes pensées, la jeune Neko fit claquer sa queue avant de tirer la langue aux élèves qui la fixait avec des expressions diverses, laissant apparaitre ses canines un peu plus longues que la normal, pour enfin retirer son chapeau et découvrir ses oreilles sombres, le tout sous des éclats de voix horrifiés. Esquissant une courbette moqueuse, la jeune directrice poursuivit ensuite sa route d'un pas joyeux mais digne à la fois. Et bien, et bien, les élèves de Rémilia avaient l'habitude de prendre leurs grands airs, à ce qu'elle avait pu voir. Elle quitta la scène avec un sourire mystérieux et se dirigea vers la foule qui la regardait comme si elle s’était présentée complètement dénudée.

________________________

Celle-ci s'était tue, étrangement, à la vue d'une jeune personne -qui, soit dit en passant, n'était autre que le cavalier d'Ammy. Elle s'arrêta un instant, détaillant le jeune homme du regard. Plus grand et sûrement plus vieux qu'elle, il dégageait une aura presque menaçante, mais qui forçait au respect. Amaya était fière pour ces hybrides qui n'hésitaient pas à dévoiler leurs parties animales. Elle avait reconnu Ryu en quelques instants. Pas bien difficile, en même temps.

Une fois qu'il fut descendu de scène, la fillette alla le rejoindre avec enjouement, sans pour autant montrer son empressement de faire connaissance. Elle n'avait nullement envie de se ramasser à la dernière minute sous prétexte de s'être lancer au cou de son élève. Pourtant elle en avait bien envie, car de cette aura agressive se dégageait une étrange impression de solitude. Dans sa tenue purement japonaise, il semblait incarner un dieu renard, aussi bien par la dignité dont il faisait preuve mais aussi par l'impression qui, une fois de plus, se dégageait de sa personne. Amaya s'arrêta dans la foule qui s'était formée. Bizarrement, tous s'écartait à la venue du Kitsumata, et lorsqu'il se dirigea hasardeusement vers l'endroit où s'était immobilisée Ammy, il ne resta bientôt plus qu'elle au milieu du chemin. La fillette, qui jusque là avait l'attention figée sur les élèves qui défilaient sur l'estrade, vit sa concentration dérivée. Elle tourna son curieux regard d'azur vers le jeune Kitsumata, tandis que ses oreilles ébène se redressèrent à sa vue, curieuses. Elle fini par se rappeler que si elle, elle savait à quoi ressemblait son partenaire, ce n'était sûrement pas son cas. La jeune Neko se retourna complètement face au Kitsumata, un immense sourire accroché au visage.

« Vous étiez magnifique, sur la scène. Et très impressionnant. »

Les paroles de la fillette étaient tout à fait sincères. Elle ne connaissait que peu de Mata qui avait le courage et l'audace de parader sous le regard provocateur des autres. Non seulement c'étaient des hybrides, mais des hybrides parmi les hybrides. Il devait endurer deux fois plus de peine que les hybrides normaux et la directrice en avait eut conscience très tôt. De ce fait, elle s'efforçait de comprendre ses élèves, ne supportant pas d'être impuissante. Quoiqu'il en soit, elle leva la tête pour pouvoir le fixer dans les yeux, curieuse et intéressée.

_________________
Wonderland's Cat
« On ne choisit jamais un chat :
c'est lui qui vous choisit.
»
Ammy's theme



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




I am Contenu sponsorisé and You?
Nice to meet you. ♥


MessageSujet: Re: Entrée en scène des élèves.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entrée en scène des élèves.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{Pensionnat} Katawa * :: • Salle des Fêtes •-